Le progrès des télécommunications ne fait pas que des heureux à Sfax (Tunisie)

En visite à Sfax (Tunisie) pour le salon des nouvelles technologies de l’information de la communication et du multimédia (SIB Sfax 2009), le ministre tunisien des technologies de la communication, M. El Hadj Gley, a été interpellé par une délégation de chefs d’entreprises de la région.

Ces derniers, pour la plupart gérants de « publinets » (téléboutiques tunisiennes, entre le cyber-café et la cabine téléphonique), se sont plaints de la chute brutale de leur activité. Ces entrepreneurs du secteur de la téléphonie à l’unité, florissant jusqu’il y a peu, ont fait part au représentant de l’État de situations de concurrence déloyale. Peut-être faisaient-ils référence au taux d’équipement en téléphones mobiles à Sfax ; en effet, la ville compterait le plus grand nombre de téléphones mobiles par habitant de Tunisie (113 % de taux d’équipement).

Ils ont aussi évoqué des problèmes de non-connection au réseau téléphonique, facteur évidemment fortement handicapant pour leur activité (mais qui explique peut-être le taux d’équipement en téléphone portable).

Sans se démonter, le ministre leur a gentiment expliqué que les temps changent, et qu’il fallait peut-être explorer d’autres niches de la révolution technologique.

(Source Businessnews.com.tn)