Nortel tente de rassurer ses clients

Le 14 janvier dernier, le fabricant canadien d’équipements télécoms Nortel se déclarait officiellement en faillite (en se plaçant sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine, l’entreprise dispose d’un répit pour essayer de trouver une solution à son endettement).

Mike Zafirovski, le président du groupe, dans message vidéo à l’adresse « des amis de Nortel » (!) nous dit : « Nous continuerons à fournir à nos clients des produits et des solutions de qualité, le service et le support qu’ils sont en droit d’attendre. Par ailleurs, nous nous axerons sur la création de valeur pour nos clients en maintenant nos investissements technologiques en R&D. »

Il faut toujours croire un ami…