Les salariés français de Transcom inquiets après la fermeture d’un site en Espagne

Après avoir appris la fermeture d’un site Transcom à Barcelone, la Cfdt se déclare inquiète quant à l’avenir de l’emploi sur les sites français. L’inquiétude est confortée par une rumeur qui évoque la possible fermeture d’un site en France.

Toujours selon le syndicat Cfdt, Transcom devrait fournir plus d’informations aux salariés lors du prochain comité d’entreprise. En attendant, les activités francophones du site de Barcelone aurait été redistribuée entre la France et le Tunisie.