La voix reste le mode de communication dominant chez les 18-25 ans

pathemarconinb.gifL’IDATE (institut de l’audiovisuel et des télécommunications en Europe) vient de publier une étude sur les usages de communication des jeunes internautes européens (18-25 ans). Pour l’IDATE, l’objectif de l’enquête est « de mieux connaitre les modèles de consommation des jeunes européens afin de comprendre comment leurs nouveaux comportements se diffuseront à l’ensemble du marché« .

La panoplie de base du jeune internaute européen est constituée : d’un PC portable, d’un téléphone mobile et d’un lecteur MP3. Parmi ces outils, ces jeunes « early-adopters » privilégient les téléphones touch-screens et les mini-laptop. Ils ont donc 2 terminaux « communicants » dédiées à des usages alternatifs ou spécifiques.

Malgré la mise à disposition croissante de moyens de communication électroniques, la voix reste le mode de communication dominant. « Plus de la moitié des jeunes actifs européens déclarent avoir augmenté le temps consacré à téléphoner une fois rentrés dans la vie active« , apprend-on dans l’enquête. L’IDATE estime que « la voix restera un usage dominant dans la communication« . Les mutations observées portent sur les canaux empruntés par la voix avec un transfert des communications voix fixe vers les communications voix mobile.

Le passage à la vie active s’accompagne également du développement des modes de communications asynchrones : email, SMS (au détriment des messageries instantanées ou réseaux sociaux). L’email mobile est également amené à se développer notamment grâce à l’avènement de nouveaux terminaux (type BlackBerry).