L’instabilité à la tête d’Algérie Telecom pénalise le développement des centres d’appels en Algérie

algerietelec.jpgFin 2007, Algérie Telecom et son partenaire Vorax Techologies signaient une convention par laquelle ils prévoyaient la création, d’ici la fin de l’année 2008, de 48 centres d’appels en Algérie. Selon le quotidien algérien El Watan qui rapporte les propos du directeur général de Vorax Technologies, Mebarek Boukara, le projet serait « ajourné »; « nous sommes repartis pour une autre année », aurait-il déclaré.

Toujours selon El Watan qui cite le directeur de Vorax Technologies, le fait qu’Algérie Telecom ait connu trois Pdg en un an « génère une instabilité qui fait que les choses n’avancent pas normalement ».

L’Algérie compterait actuellement 18 centres d’appels représentant 2000 positions de travail.