Rififi au comité d’attribution du label de responsabilité sociale

rififi2.jpgC’est une source syndicale qui rapporte l’affaire. Début octobre, le comité d’attribution du label de responsabilité sociale choisissait de ne pas accorder à la société Teleperformance le label social pour l’année 2008 (voir article ContactDistance). Le 24 octobre, Teleperformance était invité à rencontrer les membres du comité pour entendre les raisons qui avaient motivé la décision de retrait du label.

La direction de Teleperformance fit savoir qu’elle ne se rendrait pas au rendez-vous. Il fallut l’intervention, la veille du jour dit, du directeur de la relation client d’Orange pour convaincre Teleperformance de se présenter. Membre du comité, Orange est également un important client de Teleperformance.

Lors de la confrontation, le leader français de la gestion des centres d’appels contestait vigoureusement la décision du comité et menaçait de porter plainte contre l’association pour le label de responsabilité sociale (ALRS) si le comité ne revenait pas sur sa décision, ce que ce dernier se refusait catégoriquement à faire. Situation tendue.

Du côté d’Orange, afin d’apaiser la situation on semblait reconnaitre que le retrait du label social à Teleperformance pouvait « poser problème ».

Au bout du compte, chacune des parties s’est retirée en restant sur ses positions et en portant haut l’étendard de menaces d’actions judiciaires.