Les formations auxquelles vous avez échappé : les mots (très) noirs de la relation téléphonique

Dans la série « dites » / « ne dites pas« , ContactDistance dévoile les modules censurés de la formation à la relation téléphonique !

On ne dit pas : « Imbécile toi même ! »
On dit : « Je comprends votre emportement et suis certain qu’en analysant ensemble votre demande nous trouverons une solution« .

 

On ne dit pas : « Monsieur Sorel est sorti déjeuner. Il sera de retour vers 17h30 »

On dit : « Monsieur Sorel ne sera pas disponible une grande partie de l’après-midi. Il ne manquera pas de vous rappeler dès son retour« .

 

On ne dit pas : « Vous commencez à m’emm…, M. Leclient« 

On dit : « Je vois qu’il s’agit de votre 8ème appel depuis ce matin. Y-a-t-il (encore) un point sur lequel nous n’avons pu vous apporter une réponse satisfaisante ? » (NB : ne pas trop marquer le « encore »)

 

On ne dit pas : « Merde, encore un bug informatique !« 

On dit : « Je vais vous demander de patienter quelques instants, le temps d’accèder à vos données personnelles« 

 

On ne dit pas : « Notre conseiller commercial peut vous recevoir quand vous voulez cette semaine. Son agenda est entièrement vide. La semaine prochaine aussi, d’ailleurs…« 

On dit : « Je vous propose de rencontrer notre conseiller commercial en fin de semaine. Vous préférez le jeudi ou le vendredi ? » « Le mercredi ? c’est tout à fait possible. Dans ce cas plutôt en fin de matinée; ça vous convient ?« 

 

On ne dit pas : « Heu l’autre, j’ai jamais dit ça !« 

On dit : « Je me suis certainement mal expliqué.«