Teleperformance recalé par le comité d’attribution du label de responsabilité sociale

Le comité d’attribution du label de responsabilité sociale a choisi de ne pas confirmer le label social obtenu par Teleperformance France en septembre 2007. L’entreprise s’était vu attribuer le label de responsabilité sociale pour une durée de 1 an au lieu de 2. La décision a été prise à la majorité des membres du comité qui comprend : un membre désigné par les pouvoirs publics, 3 membres de l’AFRC, 3 membres du SP2C, un membre du collège « outsourceurs », un membre du collège « centres de contacts intégrés », un membre du collège « donneurs d’ordres » et un représentant de chacune des organisations syndicales représentatives.

Pour la Cfdt, première organisation à réagir à l’information, « cette décision n’est pas une sanction. Ce doit être l’occasion pour l’entreprise qui pourra postuler de nouveau ultérieurement, d’évoluer vers de meilleures pratiques sociales« . Le syndicat ajoute, en rebondissant sur l’actualité du groupe (voir article ContactDistance), « la première occasion leur est offerte dès maintenant dans le cadre du processus de fusion et de réorganisation profond que l’entreprise est en train d’engager« .

Le comité de labellisation rencontrera le 24 octobre prochain les responsables de Teleperformance France afin de motiver leur décision face au candidat malheureux.