L’Etat réduit la facture de ses centres d’appels

Selon le ministère des finances, « la facture téléphonique des français utilisant les principaux centres d’appels de l’administration va être divisée par 2 ». En effet, l’État a choisi de mettre fin à la pratique des numéros surtaxés pour l’accès aux services téléphoniques de renseignements administratifs. Désormais, un appel vers un centre d’appels administratif sera facturé au maximum au prix d’une communication locale. Ainsi, le ministère des finances prévoit une réduction de la facture téléphonique des français utilisant les centres d’appels administratifs de 54 à 22 millions d’euros.

Il faut dire que les français les aiment leurs centres d’appels administratifs ! Selon les chiffres du ministère des finances, le « 3939 Allo service public » recevrait 1,2 millions d’appels par an; les centres impôts service 3,5 millions d’appels par an; enfin, champion toute catégorie, l’UNEDIC, avec 68 millions d’appels !