Label de responsabilté sociale : un comité élargi

Créé en 2004 à l’initiative du Ministère du travail, de l’AFRC (l’association française de la relation client) et du SP2C (syndicat professionnels des centres de contacts), le label de responsabilité sociale pour les centres de relation client renforce son comité.

Au niveau des acteurs syndicaux, la CFTC rejoint la CFTD et la CGC au comité de labellisation.  Deux organismes professionnels intègrent également la commission chargée de l’attribution du label : l’AFUT (association française des utilisateurs de télécommunications) et l’ASSECO (association études et consommation), une association de consommateurs.

Cependant, Le plus remarquable est bien  l’arrivée d’Orange au comité.

De son côté la CFDT a réagi à la présence de l’opérateur en affirmant que « Orange ne peut pas demander le label pour ses centres intégrés sans remettre en question sa pratique d’enchères inversées en tant que donneur d’ordres« .