Délit d’accent à la mode indienne

Un hotliner anglais, d’origine indienne, muté en Inde pour travailler dans un centre d’appels local, à été renvoyé au Royaume Uni par son employeur indien. Pour ce dernier son accent n’était pas « assez anglais ».
Le salarié à porté plainte au Royaume Uni. Il explique, non sans humour, que même s’il parle anglais avec un accent indien, son travail consiste d’abord à fournir une information technique et non pas à délivrer une expertise en matière de communication anglaise.