Lire ses emails nuit à la performance

Selon une étude commandité par Plantronics (le fabricant américain de micro-casques), un cadre européen passe au moins deux heures par jour à gérer ses emails; soit 10 ans sur toute une carrière !

L’étude révèle également que 32 % des messages lus et envoyés n’entrent pas dans le cadre de l’activité professionnelle.

L’étude pointe le ralentissement de la prise de décision dû à ce type de communication par opposition aux échanges téléphoniques qui permettent, eux, de résoudre rapidement les problèmes en accélérant la prise de décision.