Newsletter particulière cherche partenaire particulier


En résumé :

Le créateur de La lettre ContactDistance regarde le fond de ses poches et découvre qu’elles sont désespérément vides. Il sourit quand même. Il se dit qu’il reste tellement de belles choses à faire avec cette newsletter. Mais il n’est pas trop bête et sait que tout seul ça sera difficile de continuer. Et il imagine, que pas très loin de lui, quelqu’un, avec les poches un peu moins vides, pourrait être intéressé par le projet. Il décide de lui raconter la petite histoire de La lettre ContactDistance.

Lire la suiteNewsletter particulière cherche partenaire particulier

La première newsletter quotidienne des professionnels de la relation client JE M'ABONNE !

Une grande enseigne britannique se retire de tous les réseaux sociaux

JD Wetherspoon, une des plus grandes chaînes de pubs et d’hôtels en Angleterre a décidé de fermer tous ses comptes sociaux (Twitter, Instagram et Facebook).

« Nous allons contre l’idée établie selon laquelle ces plateformes sont un élément essentiel à la réussite d’une entreprise. Je ne pense pas que la fermeture de ces comptes affectera en aucune façon nos affaires. », a déclaré bravement Tim Martin, le pdg de l’entreprise.

La première newsletter quotidienne des professionnels de la relation client JE M'ABONNE !

Et si l’on pouvait être une entreprise qui réussit avec des clients insatisfaits ?

Peut-on être une entreprise en croissance avec des clients insatisfaits ?

C’est la question, un peu provocante, que pose Bob Thompson, l’éditeur du magazine spécialisé CustomerThink. L’opinion commune est, rappelle Thomson, qu’en améliorant l’expérience client on accroît la fidélité client et on augmente ainsi les revenus de l’entreprise.

Thomson oppose l’exemple de Ryanair, compagnie aérienne qui souffre d’une des pires réputations en matière d’expérience client, et néanmoins, entreprise de son secteur qui connaît les plus forts taux de croissance.

Bob Thompson résume le modèle de Ryanair en une formule : des prix bas qui amènent des clients récurrents et conduisent à une croissance des revenus de l’entreprise.

La question finale de Thomson est alors : le prix (un prix bas en l’occurrence) peut-il être un élément suffisant à une expérience client réussie ? Vous avez 2 heures. 

(CustomerThink)

La première newsletter quotidienne des professionnels de la relation client JE M'ABONNE !

Le Crédit Mutuel Arkea lance, NextTalk, une filiale spécialisée dans la gestion de centres de contacts multicanaux

Quand les banques se font prestataires de centres de contacts…

Le Crédit Mutuel Arkea lance, NextTalk, une filiale spécialisée dans la gestion de centres de contacts multicanaux. NextTalk emploie 200 conseillers (à Aix-en-Provence et Manosque) et propose des prestations de prise de rendez-vous et d’assistance technique par mail, téléphone et chat aux acteurs du secteur bancaire, assurance et e-commerce.

Société Générale, Boursorama et Crédit du Nord font partie des premiers clients de NextTalk.

La relation client et le marketing ont-ils envie de parler ensemble ?

Salon Stratégie Clients et e-marketing
L’édition 2018 du salon Stratégie Clients, le salon de la relation client, s’est tenu du 10 au 12 avril. En réalité il faudrait parler des salons Stratégie Clients et E-Marketing puisque les 2 salons se tiennent simultanément et partagent le même espace, séparés uniquement par la couleur de leur moquette. Rouge du côté du salon des professionnels du marketing digital, orange pour les professionnels de la relation client.

Lire la suiteLa relation client et le marketing ont-ils envie de parler ensemble ?

Logiciels CRM : Gartner prévoit une année 2018 euphorique !

Les logiciels CRM (gestion de la relation client) sont devenus en 2017 le plus gros segment du marché du logiciel, selon Gartner.

Les logiciels de CRM ont représenté un marché mondial de près de 40 milliards de dollars en 2017. Le CRM devrait rester en 2018 en tête du marché du logiciel et connaître un rythme de croissance de 16 %.

Ce sont, toujours selon Gartner, les modules voix du client, gestion de lead et field service management qui devraient connaître les plus fortes progressions.

Courses à pied avec Carrefour

Carrefour lance ses « drives piétons », des points de retrait en magasin de produits commandés en ligne.

L’enseigne ouvre le service dans 4 magasins à Lyon et Saint-Etienne. Suivront 6 nouveaux points de ventes dans les jours à venir à Paris. Les clients auront accès à 15 000 références (un nombre bien supérieur à celles du magasin). Les commandes sont à retirer à J+1 et doivent être « remis au client sous 2 minutes », selon la promesse de Carrefour.

Amazon lance les « Dash buttons » virtuels

Virtual Dash Buttons
Amazon lance les « Dash buttons » virtuels
 pour les clients Prime. Il s’agit de raccourcis que le client Amazon installe sur l’écran d’accueil du site (ou sur une page dédiée) et qui lui permettent d’avoir toujours sous les yeux ses produits favoris pour les acheter (et les racheter) d’un seul clic (on a 15 minutes pour annuler la commande en cas de fausse manœuvre… Oups).

Jusque-là les Dash buttons n’existaient que sous formes de vrais boutons connectés au wifi que l’on installait chez soi.

« Toute l’entreprise doit profiter de la connaissance client », Olivier Njamfa, Eptica

Olivier Njamfa EpticaOlivier Njamfa, Eptica


Eptica a revêtu son bonnet phrygien et marche vers la Bastille pour libérer la voix du client ! Le pionnier français des solutions conversationnelles pour la relation client lance Vecko, une solution d’analyse de la voix du client. Une innovation de rupture, annonce-t-on chez Eptica. La révolution de la voix du client est-elle en marche ?

Lire la suite« Toute l’entreprise doit profiter de la connaissance client », Olivier Njamfa, Eptica

Messenger ferme (temporairement) sa porte aux chatbots

Messenger, la messagerie Facebook, a annoncé qu’elle n’hébergerait plus de nouveaux chatbots. Il s’agit, précise Facebook, d’une mesure temporaire, dans l’attente de la révision des règles de gestion des données sur le réseau. Les parents font des bêtises avec la confidentialité des données et ce sont les chatbots qui trinquent…

Facebook en a profité également pour préciser qu’il rompait ses partenariats avec les entreprise (comme Experian ou Axciom) qui lui fournissaient des données tierces pour affiner ses ciblages publicitaires.

Et Google se mit à parler dans le cloud !

CLOUD TEXT-TO-SPEECH
Google propose une version Beta d’un outil de synthèse vocale
, Cloud Text-to-Speech.

Il permet de convertir n’importe quel texte écrit en texte parlé. La technologie n’est pas nouvelle, mais la fluidité et la qualité des voix proposées par Google sont plutôt très bonnes.

L’outil propose jusqu’à 32 voix différentes dans 12 langues. Le service revient à 4 dollars le million de caractères. En attendant, vous pouvez tester sur le site Google Cloud (collez une partie de texte en français à la place de l’exemple en anglais).

Et si c’était Google qui se mettait à parler dans votre serveur vocal interactif ?